Laura Ciriani Communication Les Avocats sur le Web : Caroline Yadan Pesah Blog  web témoignage internet avocat

J’ai retrouvé Caroline Yadan Pesah, avocate en droit de la famille, le 3 novembre 2016 à Montmartre, au Café La Mascotte où elle se réunit tous les jeudis matins avec son réseau d’affaires BNI Notre Butte.

Dans cet entretien, qui fera également l’objet d’une vidéo, Caroline témoigne de son expérience et partage avec nous ce qui a fait son succès sur le web.

En tant qu’avocate, pourquoi t’es-tu lancée sur Internet ?

J’ai monté mon cabinet d’avocat en 1993. Au départ, c’est difficile, on n’a pas beaucoup de clients. Dans ce contexte, il n’y a pas le choix, il faut absolument être pro-actif : j’ai multiplié les initiatives pour me faire connaître et trouver de nouveaux clients.
Pour autant, ce n’était pas toujours évident car je n’étais pas très à l’aise dans la démarche de prospection classique,

Parmi les décisions qui m’ont permis de me développer, il y a d’abord eu le déménagement de mon cabinet de Rueil Malmaison (92) sur Paris en 2002. Mais le véritable tournant est venu en 2010, quand je me suis lancée sur plusieurs plateformes web, qui me semblaient plus accessibles pour partir à la conquête de nouveaux clients.

Quand on exerce, comme moi, auprès d’une clientèle de particuliers, il faut tous les jours renouveler le miracle du client qui vous appelle pour travailler avec vous.

Contrairement aux avocats qui travaillent avec des entreprises, en droit de la famille, le besoin est en général ponctuel. Pour prendre l’exemple du divorce, même s’il est très satisfait de la façon dont je me suis occupée de son affaire, le client ne va pas refaire appel à moi chaque année !

Concrètement, par quelles actions de communication as-tu commencé ?

J’y ai consacré pas mal de temps au démarrage : j’ai commencé par la création de mon profil professionnel, que j’ai ensuite été renseigner sur toutes les plateformes juridiques en accès libre (non payantes) que j’ai trouvées (*).

J’ai par exemple créé mon blog sur Legavox, le portail communautaire juridique, qui a également des forums très actifs. J’y ai publié plus de 220 articles depuis 5 ans et je suis également présente sur Documentissime ou sur Juritravail par exemple.

Ces plateformes sont extraordinaires, il ne faut pas hésiter à s’y inscrire, c’est gratuit et cela permet de bénéficier de leur bon référencement, de gagner en visibilité. Autre intérêt, les articles sont indexés par thèmes et mots clés ce qui facilite la recherche pour les internautes.

Après, il ne suffit pas de créer son blog, il faut ensuite l’alimenter avec du contenu, des articles juridiques que j’écris sur mes thématiques. En tant qu’avocat, je suis abonnée à différentes revues juridiques et je reçois donc régulièrement les nouveaux textes de lois et arrêts de jurisprudence, qui sont la source principale d’inspiration pour mes articles.

Comme cela me prend du temps, quand l’activité du cabinet est intense, je délègue la rédaction de quelques articles à mes avocats stagiaires, qui se forment ainsi à cette forme de communication, ce qui leur sera bien utile quand ils exerceront plus tard dans leur propre cabinet.

Quel conseil peux-tu donner à un avocat qui crée son blog aujourd’hui ?

Pour se distinguer, selon moi, il faut se spécialiser, choisir un thème, et être régulier dans ses publications.

Initialement, je publiais sur les 3 thèmes de mon activité d’avocate : droit de la famille, droit immobilier et droit du travail, et j’avais du mal à produire suffisamment de contenus pour chacun. Aujourd’hui, je me suis recentrée sur le droit de la famille, qui est de loin mon activité principale, et pour lequel je suis désormais reconnue pour mon expertise.

Sur internet, les gens cherchent des renseignements, ils se posent des questions sur un sujet donné, et c’est cette recherche qui va les amener sur l’expertise d’un avocat compétent dans ce domaine. C’est ainsi en publiant régulièrement des articles dans son domaine spécifique que l’avocat va générer du trafic vers son blog juridique.

Pour donner un exemple, un de mes articles, sur le thème de la prestation compensatoire en matière de divorce, a connu un véritable engouement, avec aujourd’hui près de 400 000 vues et plus de 500 commentaires via le forum associé, où je réponds régulièrement aux internautes.

Cela me vaut d’apparaître aujourd’hui en première page de résultats de recherche sur Google sur cette question !

Quelles retombées as-tu obtenues pour ton cabinet d’avocat ?

Aujourd’hui, beaucoup de clients choisissent leur avocat sur internet, c’est devenu un outil incontournable.

Mais je dois reconnaître que quand je me suis lancée sur internet en 2010, je n’aurais jamais imaginé que cela me permette de développer ainsi mon cabinet.

Ma communication sur le web a pour conséquence directe plein d’appels téléphoniques, de très nombreux particuliers qui me contactent pour prendre rendez-vous pour une consultation, laquelle consultation peut ensuite déboucher sur un dossier client.

Pour être claire, la part de ma clientèle qui me vient d’internet est aujourd’hui de 35%, c’est considérable !

Suite de l’entretien – et vidéo ! – dans un prochain billet…

(*) Quelques conseils concernant l’inscription sur les annuaires d’intermédiations sur Le Village de la Justice

——

Vous êtes avocat et vous voulez témoigner de votre expérience sur le web ?
contactez-moi pour en parler !

Ca m'intéresse !

Je veux recevoir avant tout le monde :
- des témoignages de professions libérales qui développent leur chiffre d'affaires sur internet
-
des conseils pratiques pour améliorer ma communication professionnelle

PS : votre email reste entre nous, cela va de soi !

ça y est, vous êtes abonné(e)... A bientôt !

%d blogueurs aiment cette page :